logo

Jean-Claude Golvin ou l’art de la restitution

CNRS – Le journal – 07.09.2015, par Morgane Gibert.

Jean-Claude Golvin, architecte urbaniste et archéologue, est l’auteur de ce dessin aquarellé de la villa Jovis de l’empereur Tibère (42 av J.-C. – 37 ap J.-C.).Le parcours de ce chercheur illustre parfaitement les différentes facettes allant du recueil de données sur le terrain – par exemple les fouilles en Egypte, notamment à Karnak – à la restitution, sous forme d’ouvrages et d’expositions sur les cités et monuments antiques des civilisations égyptienne, grecque et romaine.

A la faveur de sa double formation et de ses nombreuses collaborations, les travaux de recherche de Jean-Claude Golvin montrent également toute la richesse d’une démarche interdisciplinaire. Ce spécialiste des amphithéâtres exploite en effet toutes les sources possibles pour restituer au-delà des vestiges, bien souvent lacunaires, notre histoire et en particulier celle du pourtour méditerranéen.

Entre art et sciences, ses travaux donnent une place primordiale à la valorisation du patrimoine. De la reconstitution 3D aux dessins d’aquarelle, tous les moyens sont mis en œuvre pour nous faire vivre l’atmosphère des lieux reconstitués.

Cette envie de partager va encore plus loin, puis qu’en 2010 se sont plus de 1000 dessins et esquisses qu’il offre au musée départemental d’Arles Antiques. Ce fond exceptionnel sur le patrimoine monumental permet de transmettre et partager avec le plus grand nombre les connaissances acquises au cours de la vie et de la carrière de Jean-Claude Golvin.

Pour en savoir plus, découvrir la vidéo « Sur les tracés de Jean-Claude Golvin » en intégralité sur le site de CNRS Images.

© CNRS Photothèque / Claude DELHAYE

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *